Toute l'actualité des cultures urbaines en un clic!

Chef Rebel : un concert organisé pour mobiliser des fonds et lancer une initiative en faveur des jeunes

0

Jusque-là beaucoup de personnes ignoraient encore que l’objectif du concert dédicace de l’album Chef rebel de Djanii Alfa qui a eu lieu 22 janvier dernier au stade Général Lansana Conté de Nongo était de mobiliser des fonds pour pouvoir démarrer une ONG du nom de “Naitre Grandir Ici et Réussir” et lancer des initiatives en faveur des Jeunes.  C’est en marge d’une conférence de presse organisée dans son espace de loisirs Lotis Bar sis à Kipé que l’auteur dudit album l’a fait savoir.

Dans ses explications, le rappeur engagé qui a interprété le morceau “On peut le faire” a pris comme référence quelques hommes d’affaires guinéens qui sont nés, grandis et ont réussi chez nous. Pour lui si ceux-ci ont pu le faire, sais que nous autres, nous pouvons le faire.

«Nous notre concert Chef Rebel because WE need peace, on l’a fait avec une seule intention c’était de pouvoir avoir des fonds pour démarrer une ONG, c’est ça le cœur du projet. On va démarrer une ONG qui s’appelle NGIR, ça veut dire “Naître Grandir Ici et Réussir” parceque c’est possible. Comme je l’ai dit dans la chanson on peut le faire si Antonio a pu le faire ce que nous aussi on peut le faire si KPC a pu le faire c’est que nous aussi on peut le faire».

Pour mener à bien cette ONG, 2 volets ont déjà été identifiés par les initiateurs. Il s’agit de l’éducation et celui social. Ils comptent apporter leur soutien dans les établissements scolaires publics de la capitale et secondo se battre pour la mise en place des centre de lecture et d’animation culturelle d’ici 2023.

«Donc nous avec le projet NGIR nous avons envie d’apporter déjà en premier lieu du soutien scolaire, on va commencer bien sûr sur la zone spéciale de Conakry. Aujourd’hui nous avons des milliers d’universitaires dans ce pays , on va essayer de mettre une plateforme en ligne où les gens ils peuvent s’inscrire gratuitement pour faire du soutien scolaire dans le bénévolat. Ensuite au Deuxième volet nous avons envie de socialiser les quartiers chauds. Nous avons envie d’ici 22 janvier 2023 de pouvoir avoir il ne se reste que déjà 1 CLAC témoin. Entendez par CLAC (Centre de lecture et d’animation culturelle) by NGIR. Et l’objectif après c’est d’en avoir partout en Guinée…» a-t-il conclu Djanii Alfa.

Mohamed Cinq Sylla

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.